Analyse filmée d’un projet de rénovation d’un réseau d’eau potable et de mise en place d’un nouveau système de paiement à Soweto

Imprimer PDF

Pays : Afrique du Sud - Commanditaire : AFD - Période : de 2010 à 2011

Gestion eau Soweto

Objectifs

Après la première expérience d’évaluation filmée, l’objectif de ce second film était d’offrir une démarche plus ambitieuse puisqu’elle a réellement couplé la réalisation du film à la construction d’une démarche évaluative.
La démarche évaluative a consisté à construire une véritable analyse audiovisuelle du programme et de l’intervention faisant ressortir le contexte général du secteur et du programme soutenu par la municipalité de Johannesburg, les enjeux sectoriels et nationaux, les choix retenus et la justification de l’intervention de l’AFD, les positions et les oppositions entre les différents acteurs locaux, les diverses problématiques abordées au travers des différentes étapes de la mise en œuvre du programme et du financement, leur déroulement, et les résultats obtenus. Finalement c’est au travers de la perception des acteurs et bénéficiaires du programme que se construit cette évaluation.
Le projet lui-même a rencontré de nombreuses difficultés et surtout une forte opposition qui a conduit à 3 procès, dont le dernier s’est déroulé devant la plus haute instance juridique du pays – et le gel du projet pendant plus de deux ans.

Méthodologie

Le film évaluatif commence à la fin de la première phase du projet qui dura de 2006 à 2010.
Il n’existait aucune évaluation ni document d’analyse. Une première visite d’étude de deux semaines a eu lieu avec pour objectif de recueillir les données de cadrage du projet et d'effectuer une première analyse évaluative. Cette visite s’est déroulée avec l’appui d’un évaluateur interne de l’AFD.
Le réalisateur a produit un premier document écrit, un compte-rendu évaluatif de la visite d’étude. Puis, à partir des conclusions de ce document, il a proposé un synopsis au comité de pilotage.
Il a également fallu convaincre le partenaire sud-africain de l’intérêt de cette démarche évaluative et de son entière participation.
Une première maquette a été réalisée et présentée au comité de pilotage et au partenaire sud-africain à Johannesburg.
Au final, ce sont les partenaires du projet – qu’ils y soient favorables ou non – qui construisent l’évaluation au travers de leur parole. Le réalisateur est « en retrait » et laisse les acteurs effectuer l’analyse des principaux évènements et composantes majeures du projet.
Le film a pour ambition de permettre aux spectateurs de construire leur propre avis sans l’enfermer dans un point de vue déterminé.
Dans l’évaluation filmée Soweto, au-delà de la résonance qu’évoque le lieu, le film, au travers des images d’archives ou du présent, évoque d’autres interrogations allant au-delà du thème central de l’AEP. La contestation sociale, qui a compliqué ce projet, est d’autant mieux soulignée qu’elle conduit à d’autres interrogations :
- l’accès gratuit à l’eau, réalité du temps de l’apartheid, demeure un point essentiel,
- le rattrapage post apartheid pour les populations défavorisées et ses conséquences économiques et financières,
- la politique de développement de l’Afrique du Sud largement déléguée aux collectivités locales
- la positon du bailleur de fonds et son adaptation à dans ce contexte particulier

Résultats

Un film d’environ une heure a été réalisé, retraçant les grandes lignes du projet.
Des bonus, également d’environ une heure, complètent le film en développant certains thèmes.
Contrairement à Prey Nup (première expérience d’évaluation filmée), le film ne fait pas apparaître systématiquement les critères évaluatifs, bien que ceux-ci construisent entièrement le regard porté sur le projet. L’évaluation filmée, ni forcément linéaire dans sa démarche ni « chapitrée» par les cinq critères de l’évaluation écrite, se déroule au fur et à mesure des images et des discours des protagonistes impliqués dans le projet : consommateurs résidents, société civile, administrations locales, agents de l’AFD… Dans le montage final, le film fait avancer le spectateur au travers des critères et thèmes évaluatifs en fonction des points de vue différents ou complémentaires exprimés par les différents acteurs du projet.


  • Partenaire financier : AFD
  • Mission réalisée par Eric Mounier


Sites consacrés à l'aide au développement