Gestion de projets

Notre approche de la gestion de projet

Notre approche générale de la gestion de projet est issue des standards internationaux (voir par exemple le Project Management Institute) afin de garantir un bon niveau de qualité, que nous adaptons au contexte des pays dans lesquels nous intervenons.

Les risques majeurs des projets réalisés dans les pays du Sud sont liés à la maîtrise des délais, l'appropriation des résultats du projet par les bénéficiaires et le circuit de décision souvent long. Notre priorité est de s'assurer de la pérennisation des résultats obtenus.

Nous mettons tout en œuvre pour que les outils développés soient utilisés pendant et après la fin du projet.

Notre approche de la gestion des projets du Sud est donc très pragmatique :

  • Après l'identification du projet et la décision de son lancement, segmentation du projet en phases : Analyse des besoins, Conception, Réalisation, Déploiement puis Capitalisation.

  • Utilisation d'outils de pilotage : définition des rôles et responsabilités puis mise en place des organes de décisions (comité de pilotage, comité de suivi), planification et suivi informatisé des activités, utilisation de tableaux de bords informatiques.

  • Gestion du changement : afin d'accompagner les bénéficiaires du projet nous mettons en place des actions de formation, communication, support, etc. de façon à s'assurer de l'appropriation des résultats du projet par les bénéficiaires. Dès l'analyse des besoins, nous sommes très vigilents à ne développer que ce qui est réellement "utile" aux bénéficiaires de façon à s'assurer de la pérennisation des résultats.

  • Transfert de compétence à l'équipe locale tout au long du projet.

Si l'outil développé par le projet (logiciel, centre de prestation, outil de gestion, etc.) n'est pas utilisé par la suite, il faut chercher les causes au niveau de la gestion du projet, l'utilisateur final n'en est pas systématiquement responsable !

Les projets financés par les organisations internationales

Outre la partie technique du projet, la gestion des projets d'aide au développement financés par les organisations internationales demande des connaissances spécifiques de gestion administrative et financière selon les procédures du bailleur de fonds :
  • Programmation (annuelle) du budget et des activités
  • Suivi de la comptabilité
  • Demande de remboursement
  • Passation de marchés
  • Production des indicateurs types de suivi de projets
  • Gestion des ressources humaines du projet

le Groupe E-sud met à disposition des Assistants Techniques capables de maitriser tant la gestion administrative et financière des projets, que la partie technique.



Groupe Sydip en RDC. Photo N. Montibert. © E-Sud

Sites consacrés à l'aide au développement